Guide du vendeur

Laissez-vous conduire pas à pas tout au long du processus de vente de votre bien. Vous pouvez compter sur notre expérience de plus de 20 ans dans l’immobilier et sur la qualité de nos services. Leggett Immobilier a été élue « Meilleure agence pour la France » aux European Property Awards et cela n'est pas dû au hasard !

Ce petit guide est destiné à vous livrer la marche à suivre pour vendre votre propriété.

Etape 1.

Pour commencer

Pour mettre votre bien en vente par notre intermédiaire, contactez notre service clientèle au 0800 900 324 (l’appel est gratuit), au 05 53 60 84 88 ou encore par e-mail : contact@leggett.fr

Votre agent Leggett Immobilier vous contactera. Il vit et travaille à proximité de votre propriété. C’est ce qui fait la force et l’originalité du système Leggett.

Nos agents, répartis sur l’ensemble du territoire travaillent au plus près des clients pendant que le siège met en place de puissants outils marketing destinés à promouvoir les propriétés auprès du plus grand nombre d’acquéreurs possible. Votre agent travaille à vos côtés et est soutenu par les équipes du siège, en charge du marketing bien sûr, mais aussi de la législation (nous pensons être l’une des seules agences en France à avoir sa diplômée notaire qui travaille en interne), de l’informatique et de la rédaction des mandats.

Votre bien est ainsi assuré d’avoir une visibilité incomparable sur le marché français comme à l’international.

Visite de votre propriété

Votre agent prendra rendez-vous avec vous afin de découvrir votre propriété. Il prend connaissance des lieux et des caractéristiques du bien de façon à pouvoir le décrire. Il recueille les documents nécessaires à la rédaction d’un « Mandat de Vente ». Il s’agit d’un document légal nous autorisant à intervenir dans la vente de votre propriété. Plusieurs types de mandats existent. « Le mandat de vente sans exclusivité », est le plus courant et c’est celui que nous utilisons presque toujours chez Leggett. Il nous autorise à mettre votre bien en vente et à en assurer le marketing. Sans exclusivité, cela signifie que vous restez libre de le vendre par vous-même ou de traiter avec d’autres agences immobilières. Des pièces sont nécessaires à la rédaction de ce document, en particulier les références cadastrales doivent y figurer très précisément. Il vous faudra aussi avoir fait le DPE (Diagnostic de Performance Energétique)

Les différents rôles de votre agent :

  • Vous fournir toutes les informations utiles fondées sur sa connaissance du marché local.
  • Vous donner, si vous le souhaitez, une évaluation de votre bien et vous aider à choisir une stratégie tarifaire.
  • Recueillir toutes les pièces nécessaires à la rédaction du Mandat de Vente.
  • Prendre des photos de votre propriété. Notez que si le beau temps n’est pas au rendez-vous, il vaut mieux remettre les prises de vue à un autre jour. L’agent vous donnera tous les conseils possibles pour présenter votre propriété à son meilleur niveau.
  • S’assurer que vous avez réalisé le DPE (Diagnostic de Performance Energétique), indispensable avant de mettre votre bien en vente.
  • Faire le point avec vous sur les différents diagnostics obligatoires. Et vous indiquer, si besoin, des professionnels réactifs et sérieux à qui vous adresser pour les réaliser.
  • L’agent pourra aussi vous poser différentes questions – celles que les acquéreurs ont coutume de poser : l’existence de droits de passage, l’état de la toiture, la vétusté du système de chauffage, la conformité de la fosse septique, etc.
  • A la suite de cette entrevue, vous recevrez un exemplaire du « mandat de vente ». Une fois que vous l’aurez signé et transmis à notre équipe « Mandats », du siège, votre maison apparaitra très vite sur nos sites et pourra être présentée sur de nombreux supports.

Notre Marketing

Vos meilleurs atouts : Nous mettons tout en oeuvre pour promouvoir votre propriété.

S’il est une chose dont Leggett peut se féliciter et qui nous rend assez fiers, c’est bien de son innovation constante en matière d’actions marketing et de méthodes de promotions des propriétés. Les clefs de notre succès : l’exposition de votre propriété à un champ le plus large possible de clients potentiels, sérieux et concernés. Notre équipe marketing travaille assidument à la mise en place de nouvelles formes de présentation, les plus pertinentes, esthétiques et efficaces pour que votre bien trouve son acquéreur le plus sûrement possible, Voici les outils marketing que nous utilisons :

Nos Sites Internet

Nous considérons nos sites Internet comme la vitrine de nos agences, et il s’avère que c’est une stratégie gagnante pour notre clientèle internationale. En plus de nos deux sites généralistes, l’un en français, l’autre en anglais, nous avons des sites spécialisés dans les propriétés de prestige (Leggett Prestige) et les biens à la montagne (Leggett Ski) ainsi que plusieurs sites dédiés aux principales régions de France. Nos sites reçoivent plus de 5 millions de visiteurs uniques dans l’année venus de plus de 200 pays différents. On y trouve près de 16 000 biens offerts à la vente. On constate que les personnes qui recherchent un bien immobilier les fréquentent régulièrement, pour voir les nouveaux ajouts, les récentes réductions ou encore parcourir de nouvelles pages.

Les Salons de l’immobilier

Nous sommes l’une des rares agences françaises qui expose dans les salons internationaux depuis de nombreuses années. Nous y présentons l’ensemble des propriétés de nos listings et organisons fréquemment des séminaires qui intéressent un large public, sur les thèmes du « Mode de vie en France » ou encore de « L’identité des différentes régions françaises ». Nous sommes présents sur les principaux salons en Angleterre : « The France Show », « A place in The Sun » (Londres, Birmingham et Manchester), « French Property Show » et « Second Home International ». Nous nous rendons également en Belgique, « Second Home International », à Bruxelles ».

Les Relations de presse

Notre équipe d’attachées de presse travaille en interne. Son rôle : trouver la meilleure exposition des propriétés dans les médias. Nous avons régulièrement des articles dans la presse anglaise (The Daily Telegraph, The Financial Times, Country Life International…) américaine (The Wall Street Journal) et en France (Les Echos, L’Express…). Nous entretenons des relations avec l’ensemble des médias nationaux, radios et télévisions incluses, avec lesquels nous collaborons régulièrement.

Notre Magazine

« Leggett Magazine » est édité deux fois par an. Il est accessible en ligne en français et en anglais et diffusé à 35 000 exemplaires. On y retrouve une large sélection de propriétés classées en fonction des régions de France.

Les Grands portails Internet

Pour leur donner une visibilité encore plus grande, nous exposons les propriétés de façon très ciblée sur les portails Internet de plusieurs pays : Rightmove, Le Bon Coin, Zoopla, A Place in the Sun… Il serait trop long de tous les citer ici.

Nos partenaires

Nous sommes associés à Hamptons International et à de nombreuses autres agences en Angleterre et en France. Ce partenariat nous permet d’atteindre un nombre toujours plus grand de clients potentiels pour votre propriété.

La Photographie

Les photos de votre propriété qui figurent sur Internet sont évidement très importantes. Ce sont elles qui attirent et captent l’attention des acheteurs. C’est la raison pour laquelle on s’attache à ce qu’elles soient de bonne qualité, sous un bon éclairage et si possible avec un coin de ciel bleu pour être présentées sous leur meilleur jour. Tous nos agents ont suivi une formation en photographie et peuvent faire appel à notre spécialiste Maison qui est toujours prêt à leur procurer assistance et conseils pour les aider à réaliser des prises de vue d’excellente qualité.

Les visites virtuelles

Nous avons mis au point un système de visite virtuelle qui permet à nos clients de visiter à 360 ° les propriétés sans se déplacer. Cette technique innovante que nous mettons sans frais supplémentaires, à la disposition des vendeurs, rencontre un franc succès.

Etape 2.

Accepter une offre

Quand un acheteur décide d’acheter votre propriété il vous fait une offre par l’intermédiaire de votre agent commercial. Celle-ci correspond le plus souvent au prix demandé mais elle peut aussi être légèrement en dessous. Prenez l’avis de votre agent, il a de l’expérience en matière de négociation. Nous avisons nos clients que l’offre est une proposition formelle et qu’ils ne peuvent en faire plus d’une à la fois. Si vous acceptez une offre, votre propriété sera provisoirement retirée du marché et votre agent commencera à recueillir l’ensemble des éléments nécessaires à la transaction.

Le compromis de vente

La signature d’un compromis de vente (ou sous seing) est dans la pratique indispensable. Elle intervient lorsque l’acheteur et le vendeur s’engagent à conclure la vente mais que certaines informations manquent encore pour la finaliser (droit de préemption, hypothèque, servitude…). L’acheteur doit verser un dépôt de garantie allant de 5% à 10% du montant de la vente (somme bloquée sur le compte du notaire jusqu’à la signature de l’acte définitif). Les compromis de vente sont le plus souvent rédigés par notre service juridique. Notre notaire diplômée est ainsi toujours à même de vous apporter tous les renseignements utiles.

Le compromis doit comporter des informations obligatoires : identités complètes des signataires, origine et descriptif détaillé du bien, prix de vente et modalités de paiement, délai de livraison, résultat du DDT (Dossier de Diagnostics Techniques)… Mais les deux parties sont libres d’y ajouter des clauses spécifiques. La seule clause suspensive obligatoire concerne l’obtention d’un prêt. Si l’achat est financé par l’emprunt, le candidat acheteur est délié de son engagement s’il n’obtient pas le prêt escompté dans les délais prévus et seulement dans les délais prévus. Compte tenu de l’importance des engagements de chacun, les compromis de vente incluent généralement des clauses suspensives qui empêchent la transaction de se réaliser en cas d’événement indépendant de la volonté des deux parties.

A noter : Les demandes de Certificat d’urbanisme sont généralement prises en charge par nos services. L’obtention d’un C.U, selon le cas, peut prendre jusqu’à deux mois.

Notaire : L’usage veut que la priorité du choix du notaire revienne à l’acquéreur. Toutefois si le vendeur souhaite avoir son propre notaire, cela est possible et sans frais supplémentaires. Les notaires partagent entre eux la part d’émoluments qui leur revient. La facture reste dans tous les cas à régler par l’acheteur.

Dix jours - délai de réflexion

Un particulier qui signe un compromis de vente dispose d’un délai de 10 jours pour se rétracter. Le délai court à compter du lendemain de la notification de l’acte (papier ou électronique) et comprend les jours fériés et les week-ends. Il ne lui sera ensuite plus possible de récupérer le dépôt de garantie. Pour vous retirer de la vente, vous devez envoyer une lettre recommandée à Leggett Immobilier ou au notaire (selon qui a rédigé le Compromis de Vente) avant la fin des 10 jours. Nous vous recommandons d’en discuter avec votre agent Leggett auparavant.

Cas particulier : réduction du prix de vente, comment procéder Si vous décidez de réduire votre prix de vente pour stimuler l’intérêt des acheteurs :

  • Informez votre agent. Nous vous transmettrons un avenant qu’il vous faudra signer en double exemplaire, puis retourner à notre service « Mandats ».

L'acte de vente

Le Notaire fixe la date de la signature de l’acte définitif (environ trois mois après la signature du sous seing). Celle-ci aura lieu en présence d’un représentant de l’agence. Avant la signature de l’acte authentique, le notaire s’est assuré de la présence des fonds et transmettra le montant de la transaction sur votre compte. Selon l’article 1650 du code civil « la principale obligation de l’acheteur est de payer le prix au jour et au lieu réglés par la vente » à savoir l’intégralité du montant de la transaction incluant le prix de la propriété, les frais d’agence et les frais de Notaire. Si le bien est vendu libre, le vendeur a pour obligation principale de délivrer le bien à l’acquéreur, par exemple en lui remettant les clefs. La délivrance correspond à l’entrée en jouissance du bien par l’acquéreur, le plus souvent à la date de la signature de l’acte de vente.

Les diagnostics obligatoires

Il y a d’une part le DPE (Diagnostic de performance énergétique) indispensable pour démarrer la commercialisation de votre propriété. Et puis tous les tests obligatoires à faire réaliser par des professionnels, que nous vous conseillons d’avoir le plus tôt possible sous la main.

Avant la vente :

DPE

Le Diagnostic de performance énergétique mesure la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre et vous donne un classement. Il préconise également les modifications à apporter pour améliorer les performances énergétiques du logement. Il est obligatoire depuis le 1er janvier 2011 pour toute publication privée (ou par l’intermédiaire d’une agence) d’un bien à louer ou à vendre possédant un système de chauffage fixe. Validité : 10 ans pour une vente.

Pour la vente :

Au moment de la signature du compromis de vente, le vendeur est obligé de présenter des diagnostics réalisés par des experts. Ces experts fournissent un dossier de diagnostics techniques qui doit être signé par les parties.

Amiante

Ce diagnostic est destiné aux logements dont le permis de construire est antérieur au 1er juillet 1997. Sa durée de validité est illimitée s’il n’y a pas d’amiante friable.

Electricité

Obligatoire depuis le 1er janvier 2009 sur les installations électriques de plus de 15 ans. Durée de validité : 3 ans.

Gaz

Concerne les installations au gaz de plus de 15 ans. Durée de validité : 3 ans.

Plomb

Concerne les biens construits avant le 1er janvier 1949. Durée de validité 1 an sauf si le diagnostic établit l’absence, la validité est alors illimitée.

Risques naturels et technologiques : Concerne les biens situés dans une commune ayant fait l’objet d’un plan de prévention des risques. Durée de validité : 6 mois.

Termites

Tout immeuble bâti situé dans une zone contaminée déclarée par arrêté préfectoral doit être examiné. Durée de validité : 6 mois.

Fosse septique

Depuis le 1er janvier 2011, le système d’assainissement doit avoir été contrôlé pour toute habitation avant la signature du compromis de vente. L’inspection est à faire établir par l’autorité compétente soit le SPANC ou la Communauté de Commune et le rapport est à fournir à la signature du compromis de vente. Ce rapport fait désormais parti des documents obligatoires à remettre avant toute signature. Selon la loi européenne, l’acquéreur du bien aura 1 an, après l’achat, pour mettre le système d’assainissement aux normes en vigueur. Les vendeurs auront la responsabilité de faire effectuer le contrôle de l’assainissement et de le fournir à l’agence immobilière et aux acquéreurs. Les maisons connectées à l’assainissement collectif auront également besoin d’être inspectées, soit par la mairie, soit par l’autorité compétente. Les propriétaires pourront être amenés à fournir un certificat prouvant le raccordement du bien au tout à l’égout.

Nos conseils pour la vente de votre maison

Vous vendez votre maison ? Voici quelques conseils de choix, sélectionnés par les équipes de Leggett Immobilier.

Avec le retour de la confiance dans de nombreux pays européens, nous prévoyons que les ventes de maisons françaises aux acheteurs internationaux vont augmenter sensiblement en 2016. Si vous envisagez de mettre votre maison sur le marché, voici une douzaine de conseils pour vous aider à bien la vendre.

1. Évaluez bien le prix – la confiance est de retour mais les acheteurs sont toujours à la recherche d’une bonne affaire. Votre maison a besoin de se démarquer sur le site de l’agence et sur les portails immobiliers. Vous devez essayer d’être le plus objectif possible et écouter votre agent.

2. Assurez-vous que votre agent prenne de belles photos – et pourquoi ne pas lui demander de faire une « Visite Virtuelle »permettant aux acheteurs les plus éloignés de s’y projeter plus facilement ?

3. Les premières impressions comptent – les 30 premières secondes sont vitales. Essayez de voir votre propriété à travers le regard d’un étranger ! Prenez soin de votre jardin, de l’entrée… Ajoutez un peu de couleur…

4. Ne vous contentez pas de bien ranger, pensez aussi à nettoyer – c’est une évidence, il ne faut pas encombrer les espaces ! Mais une maison bien propre montre aussi que l’actuel propriétaire en prend soin, ce qui est un plus indéniable pour l’acheteur.

5. Votre maison doit sentir bon – sans aller jusqu’à avoir toujours du pain frais et du café chaud, assurez vous au moins qu’il n’y ait pas d’odeur désagréable. Des petits diffuseurs placés discrètement peuvent aussi être envisagés, mais attention à ne pas en faire trop !

6. Tout le monde n’aime pas les animaux – les animaux engendrent du désordre, en particulier autour de leurs bols de nourriture ou bacs à litière. L’idéal est de nettoyer leurs espaces, et pourquoi ne pas les faire garder lors des visites ?

7. Les cuisines sont importantes – il n’est pas nécessaire de montrer la vaisselle sale dans l’évier et les restes de « Coq au Vin » de la nuit dernière. Peu importe combien il était délicieux, gardez votre cuisine en parfait état !

8. Les salles de bains également – Ok, ça ne va pas être la pièce la plus importante dans la maison, mais il est évident qu’il ne faut pas laisser traîner des serviettes de bain au sol… De même, les toilettes doivent être propres, afin de ne pas gâcher tout autre impression positive que les visiteurs auraient pu avoir.

9. Chambres à coucher – au minimum, vous devez faire les lits et ranger. Si votre chambre a une vue magnifique sur la campagne (ou autre) assurez-vous que les visiteurs peuvent la voir.

10. Ajoutez un peu de couleur – il s’agit de créer une atmosphère chaleureuse et amicale. Si vous avez la chance de pouvoir couper quelques fleurs du jardin et les disposer dans la maison, faites-le !

11. Réglez tous les « petits problèmes » avant de la mettre sur le marché – des gouttières, fuites, du papier peint abîmé ou décollé… autant d’exemples de problèmes qui pourront faire pencher une négociation en votre défaveur.

12. Laissez votre agent faire son travail – certes il ne connaîtra pas tous les coins et recoins comme vous, mais il connaît l’acheteur, sait ce qu’il recherche et saura susciter son intérêt.