Comment optimiser sa demande de prêt immobilier?

La première étape est de paraître irréprochable aux yeux du banquier. Il faut que celui-ci croie en vous et en votre projet. La première chose qui va l'intéresser est le montant de votre apport personnel. En général on demande au moins 10% d'apport, mais il faut être conscient que plus celui-ci est élevé, et plus la négociation peut pencher en votre faveur.



Votre capacité d'épargne est un élément très important pour le prêteur et peut permettre d'accéder au crédit même avec des faibles revenus. Le banquier sera bien plus confiant avec un client justifiant d'une bonne capacité d'épargne malgré un petit salaire, qu'avec une personne ayant une grosse paye mais aucune économie.

Ensuite, pensez à vous y prendre à l'avance et faites preuve de bonne gestion sur vos comptes bancaires. Pendant les 3, voire 6 mois précédant votre demande de prêt, aucun découvert, aucun incident ! Ils seront scrutés à la loupe par la personne étudiant votre dossier. Aussi, songez à solder tout crédit à la consommation que vous pourriez avoir.

Calculez votre taux d'endettement au préalable ! Au dessus de 33% de vos revenus annuels, ce n'est même pas la peine d'espérer avoir une réponse favorable !

Pensez à faire jouer la concurrence ! Les établissements bancaires proposent tous des conditions différentes, à vous de trouver les meilleures, ou tout du moins, celles vous convenant le mieux. Bien sûr, il faut privilégier votre banque principale, l'expérience relationnelle et leur connaissance préalable de votre cas peuvent aider à faire pencher la balance de votre côté. Mais n'hésitez pas à les mettre face aux offres des concurrents, si celles-ci s'avèrent plus alléchantes. Vous seriez surpris de voir le nombre de banquiers prêts à faire des efforts quand ils voient un client, son salaire, ses assurances et autres services, s'apprêter à tout amener chez les concurrents.

Le dernier point sur lequel j'aimerais intervenir, et qui est encore plus important en ces temps de taux proches du plus bas historique, est l'assurance.Rien ne vous oblige à prendre l'assurance de prêt que vous propose la banque ! La loi Lagarde permet aux emprunteurs de s'assurer auprès de la compagnie de leur choix. N'allez pas gâcher le bon taux obtenu par la négociation à cause d'une assurance surévaluée !

Beaucoup de choses à prendre en compte, mais essentielles pour mettre toutes les chances de votre côté. S'endetter pendant 10, 20 ans voire même plus est une décision très importante et ne doit pas être prise à la légère. Ces quelques conseils vous aideront à y voir un peu plus clair et je l'espère, vous permettront d'avoir l'esprit un peu plus libre quand vous choisirez une maison de notre portefeuille.

guide acheteur
widget
farm

Trouvez la maison de vos rêves


Recherchez parmi près de 10 000 propriétés

Recherche